Exigez la transparence et l'indépendance pour évaluer votre bien immobilier

L'évaluation de la valeur de sa maison à un prix !

On trouve, sur internet, de nombreux services d'évaluation immobilière gratuite. Pourtant dans le commerce rien n'est gratuit. Et l'immobilier n'échappe pas à la règle. Ces estimations gratuites de maison ou d'appartement sont généralement un prétexte, pour les agents immobiliers (et les diagnostiqueurs), pour connaitre, en amont d'un éventuel projet de vente, les biens susceptibles de se retrouver sur le marché. Une sorte de produit d'appel.

Mais une fois en contact, avec ces prétendus experts, l'internaute déchante... L'expertise n'est qu'un « simple avis de valeur » qui n'engage pas la responsabilité du signataire. Ce dernier, par ailleurs est souvent incapable de rédiger une vraie expertise... qui, de toute façon, ne ferait aucunement foi, auprès d'un tribunal ou d'un notaire.


L'évaluation gratuite d'une maison : les agents immobiliers intéressés

Les informations que vous avez envoyées en remplissant le formulaire intéressent certains agents immobiliers. Ils connaissent votre nom, vos coordonnées et possèdent de précieuses informations sur le bien que vous cherchez à évaluer. Ainsi, s'ils estiment que cela leur est profitable, ils n'hésiteront pas à vous proposer une éventuelle prise en charge de votre projet de vente ou d'acquisition.


Maison estimée gratuitement : un prétexte pour les diagnostiqueurs

Certains diagnostiqueurs sont aussi intéressés. La loi oblige, en effet, le vendeur d'un bien immobilier à faire effectuer un diagnostic immobilier (amiante, thermites, plombs...) avant de conclure la vente. Les diagnostiqueurs vous démarcheront plus facilement s'ils ont connaissance de votre projet de vente.


Evaluation gratuite : une efficacité discutable

Trois points principaux nous conduisent à douter de l'efficacité des services d'évaluation gratuite :

  • Une méthodologie fragile

    L'expertise de valeur vénale immobilière doit être fondée sur des méthodes adaptées. Il faut récolter des informations qualitatives et quantitatives sur le bien et son environnement. Difficile alors d'apprécier la valeur d'une maison sur la seule base d'un questionnaire en ligne, qui se remplit en moins de 2 minutes et dont le résultat est généré automatiquement grâce à un logiciel informatique !

    L'expertise nécessite, au contraire, une analyse profonde du bien et du marché sur la base de recherches documentaires, d'entretiens, d'observations terrain, etc.

  • Le non respect du principe d'indépendance

    L'agent immobilier est juge et partie. Il peut-être tenté de minimiser la valeur du bien afin de le vendre plus aisément... ou au contraire, de la majorer, afin de gagner votre faveur face aux agences concurrentes.

    L'expert immobilier doit être neutre et se servir de ses compétences de façon objective.

  • Aucune responsabilité engagée

    L'agent immobilier et le diagnostiqueur ne sont pas, par nature, experts immobiliers. Leurs avis de valeur ne sont pas recevables. Ils ne sont pas pris en compte par le notaire ou le juge, en cas de litige (par exemple un divorce).

    L'expert immobilier doit dans l'hypothèse où la justesse de son expertise et/ou de ses conseils se révèlerait contestée, prendre à sa charge, les conséquences financières de votre préjudice. Et pour cela, il doit avoir une assurance responsabilité professionnelle. Ce type d'assurance ne couvre bien sûr que les véritables experts.


Evaluations immobilières : un service payant

Seul un expert immobilier indépendant peut vous aider à estimer, de façon fiable, la valeur "réelle" d'une maison ou d'un appartement à un instant précis. C'est un professionnel qualifié qui met en œuvre des méthodes adaptées et tient compte de vos objectifs. De plus, il engage une responsabilité lourde, compte tenu de l'enjeu majeur que représente votre logement, vos finances (voire la sécurité de votre famille). Voilà pourquoi, une évaluation immobilière efficace avoisine souvent (voire dépasse) le millier d'euros.